Le Parc du Château Ricey-Bas, Les Riceys 0 5 0 0

Le Parc du Château Ricey-Bas, Les Riceys

    • Notes
    • Pas encore noté
  • 545vues
0

Le Château de Ricey-Bas et ses jardins s’inscrivent dans la grande histoire de France. La maison que vous découvrez porte les traces de l’histoire mouvementée (XIVe et XVIe siècles) de ce village appartenant au duché de Bourgogne et de l’évolution des mœurs qui a conduit au  fil du temps, ses propriétaires à entreprendre des travaux d’embellissement et de « modernisation ».

Découvrez l’histoire du château de Ricey- bas, son parc et son cellier du XIIe siècle restauré.
Participez à cette traversée du temps et de l’histoire : de la cour du Château édifiée sur l’emprise du château fort primitif (1086) aux jardins à la française et à l’allée des platanes témoins de la splendeur du parc aux XVIIe et XVIIIe siècles.

LE POTAGER

Il est clos de mur au nord, au sud et à l’Ouest et principalement constitué d’un pigeonnier et d’un canal. Ce dernier traverse le potager dans un axe nord/sud, après une interruption souterraine au-delà du potager en parcourant l’ancien jardin. A la frontière entre le potager et l’ancien jardin, le mur est ouvert créant ainsi un saut-de-loup  en eau laissant passer le regard. Nous sommes ici en présence d’une composition rarissime

Allée de platanes plantée en 1802

Extrait du journal d’André Goncourt
« Lundi 12 août  1892
Visite de l’ancien château
de Riceys, possédant la plus belle allée de platanes
que j’aie jamais vue : une allée de ces arbres à peau de serpent,
qui fait ici une ogive verte de 120 pieds au-dessus de votre tête, et cela dans la longueur de trois
cathédrales. »

L’ANCIEN PARC

S’ajoute à cela, l’ancien parc devenu une prairie probablement au 19eet planté en bois de frênes depuis les années 1970. Au fond de cette parcelle, est présente une source formant un petit étang. Selon le cadastre hydrographique de France (IGN), une rivière anglaise, difficilement perceptible aujourd’hui, semble prolonger l’étang. Nous notons dans ce secteur des vestiges d’enrochements artificiels.

LE PARC

Un jardin et un parc de plus de 25 ha entourent le château. Un vaste parterre à quatre compartiments de deux rangées de buis , abritant deux petits cabinets de verdure et, à mi chemin un rond point orné en son centre d’un globe de pierre sculpté (en fait, un cadran solaire), est prolongé par une allée de platanes bicentenaires. On aperçoit dans le potager un pigeonnier construit par Louis VIGNIER, président du Parlement de Metz, probablement en 1646. Traversé par deux bras de la LAIGNE, qui entourent le château, le parc est aussi agrémenté de canaux et d’une cascade, aménagements réalisés au XVIIIème.

L’eau est la structure principale de ce domaine. Elle est canalisée, souterraine et naturelle.

Le domaine est organisé autour de la rivière de la LAIGNES dans un axe nord sud. S’ajoutent parallèlement à cette structure trois axes :

Un axe à l’ouest formant canal traversant le potager et l’ancien jardin. Celui-ci se termine par un exutoire et rejoint la rivière par un réseau souterrain perpendiculaire à la rivière.

Un autre canal à l’est forme le deuxième axe. Nous notons que ce canal se termine par une cascade en rocher.

Le troisième axe forme le parterre et l’allée bordée de platanes créant ainsi un des plus beaux alignements du territoire et comparable à ceux de COURANCES. Nous notons également une rivière anglaise partant de la rivière de la LAIGNES et formant un arc de cercle.

 

Dates d’ouverture & tarifs

  • OUVERTURE Horaires d’ouverture :
    10h - 12h 14h30 - 18h30

    Du 1er Avril au 14 Juillet :
    Les week-ends et jours fériés

    Du 15 Juillet au 15 Août : Tous les jours

    Visites guidées :
    15h30 - 16h30 - 17h30 ou sur réservation
  • TARIFS Visite guidée : 5€
    Visite libre : 3 €

Contact

Envoyer à un ami

Calculer votre itinéraire

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *